Rendre les smartphones facilement et rapidement compatibles avec la règlementation ATEX

GRTgaz est à la recherche d’une solution innovante permettant de rendre compatible facilement la présence de smartphones non ATEX, en zone ATEX.
  • Déployer
  • POC/Pré-production, Production/Industrialisation
  • 30/10/19
Contexte
 

GRTgaz possède et exploite en France le plus long réseau de transport de gaz naturel à haute pression d’Europe.

Il participe à la gestion de réseaux en Allemagne et réalise des prestations d’expertise et de conseil dans le domaine du transport gazier en Europe et dans le monde. Dans une démarche d’excellence opérationnelle et d’amélioration continue, GRTgaz est engagé dans le renforcement continu de la sécurité de son personnel et des prestataires intervenant sur ses installations gaz. De nombreux sites GRTgaz sont soumis à la norme ATEX (ATmosphère EXplosive). La réglementation dite ATEX demande à tous les chefs d'établissement de maîtriser les risques relatifs à l'explosion de ces atmosphères en identifiant les zones sensibles. Une fois ces zones caractérisées et marquées, les décrets D2002-1553 et D2002-1554 du 24 décembre 2002 imposent l'utilisation de matériels spécifiques dans ces zones afin d'écarter tout risque d'explosion. La plupart des smartphones et téléphones ne sont pas compatibles avec une utilisation en zone ATEX. GRTgaz se doit donc de maîtriser le risque d’introduction et d’utilisation de smartphones non certifiés en zone ATEX, ce qui mettrait en danger la sécurité du personnel et ses opérations en zone à risque.
Contraintes
La solution innovante proposée devra respecter les contraintes suivantes :
  • Rendre ATEX des smartphones de différentes typologies, différentes matières, différentes dimensions ;
  • Rendre ATEX le smartphone rapidement, en moins de 2 minutes pour un usage instantané ;
  • Permettre de conserver les fonctionnalités du smartphone ;
  • Faible coût : la solution devant être déployée sur tous les sites de GRTgaz
Problématique
Comment« Atexiser » facilement du petit matériel portatif non ATEX, pour éviter l’intrusion non autorisée de matériel non ATEX en zones ATEX et ainsi améliorer la sécurité du personnel (GRTgaz ou externe) et des biens ? Comment « atexiser » facilement et rapidement les smartphones non ATEX?
Objectifs
L’objectif de cet appel à projet est multiple :
  • Assurer une sécurité renforcée du personnel et des prestataires sur site ;
  • Assurer la sécurité des sites GRTgaz ;
  • Permettre un gain de temps par rapport aux mesures palliatives à l’usage de matériel non ATEX en zone ATEX (établissement d’un permis de feu, mise à disposition de balises qui détectent le gaz en l’air, mesures d’atmosphère périodiques...)
Enjeux
Pour GRTgaz :
  • Diminution des risques d’accidents et amélioration de la maîtrise des risques ;
  • Réduction des achats de téléphones ATEX (appareils spécifiques et onéreux) : coûts évités estimés à plusieurs dizaines de milliers d’euros par an
Pour d’autres entreprises :
  • Toutes les entreprises confrontées au respect de la Norme ATEX sont concernées par cette problématique.
Volumétrie/planning
À terme, la volumétrie de la solution pourra s’étendre à tous les intervenants en zone ATEX : toutes les équipes de GRTgaz (environ 200 équipes) et leurs sous-traitants (estimé à 50 unités utilisées par an / équipe), soit 10 000 unités par an.
Échéances du besoin
Le planning envisagé est le suivant :
    • Fin de l’appel à projet : octobre 2019
    • Phase 1 : Test en 2019 sur un secteur : une équipe de la Direction des Opérations GRTgaz + les entreprises sous-traitantes
    • Phase 2 : REX 2019-2020
 
  • Phase 3 : Déploiement dès que possible à toutes les équipes opérationnelles de GRTgaz et leurs sous-traitants. Les solutions matures seront favorisées le cas échéant.
 
Découvrez nos besoins ici:
GRTgaz ChatBot
aparticula